L'économiste du Togo

Projets et programmes de développement: Kodjo Adedze sollicite l’appui du Commonwealth

Le ministre togolais chargé du commerce, de l’industrie et de la consommation, Kodjo Adedze, a participé à la réunion des ministres du commerce de l’organisation au titre de l’année 2023, les 5 et 6 juin 2023, à Marlborough House à Londres. Ceci, est la toute première réunion du Togo avec l’organisation après son adhésion, bientôt 1 an. Le ministre Adedze a sollicité l’accompagnement financier des Etats membres de cette communauté pour la réalisation des projets et programmes de développement initiés par le gouvernement togolais à travers sa feuille de route.

Cette rencontre, comptant pour l’année 2023, a été axée sur les questions liées au commerce et à l’investissement.

D’après la secrétaire générale de l’organisation, Patricia Scotland, il s’agissait pour les ministres de réfléchir à une meilleure coopération pour des économies résilientes, inclusives, vertes et numériques.

« Plusieurs thèmes ont ainsi été évoqués, comme les solutions de politique commerciale face à la crise climatique, le commerce numérique, ou encore le système commercial multilatéral », a-t-elle souligné. Pour elle, ils partagent une vision commune qui est d’atteindre 2000 milliards de dollars américains dans le commerce intra-Commonwealth d’ici à 2030.

« Nous nous réunissons à une époque de changements et de défis. Nous sommes tous étroitement liés par un nœud enchevêtré de crises couvrant les systèmes mondiaux : un monde vivant avec les conséquences sociales, politiques et économiques du Covid-19, une dette écrasante, une inflation en hausse et des taux d’intérêt élevés, une flambée des coûts de l’alimentation et de l’énergie, des tremblements de l’instabilité et des conflits et des effets de plus en plus durs du changement climatique », a énuméré la responsable avant d’inviter les Etats membres à la synergie.

A cette occasion, le ministre Adedze a sollicité l’accompagnement financier des Etats membres de cette communauté pour la réalisation des projets et programmes de développement initiés par le gouvernement togolais à travers sa feuille de route.

«Nous voulons changer de paradigmes en œuvrant davantage pour la valorisation et la transformation sur place de nos matières premières pour plus de valeur ajoutée tout en limitant autant que possible les chocs exogènes. Nous souhaitons vivement bénéficier de tous les programmes du Commonwealth qui contribuent au développement économique et commercial des Etats membres », a déclaré Kodjo Adedze.

 Il a également réitéré la volonté du Togo de grandir au sein de l’institution, et d’apporter sa contribution à la réalisation de ses ambitions. En effet, le Togo a officiellement adhéré au Commonwealth le 25 juin 2022 à l’issue du Sommet de Kigali en juin 2022.

L’adhésion à cette organisation des Etats anglophones, se justifie entre autres par la volonté du pays de développer de nouveaux partenariats et de diversifier sa coopération avec d’autres Etats dans plusieurs domaines à savoir diplomatique, économique, commercial, éducatif et culturel, selon les autorités.

Pour une transition numérique inclusive et durable

La réunion des ministres du commerce du Commonwealth de 2023 s’est terminée le 06 juin 2023 en mettant fortement l’accent sur la coopération pour des économies résilientes, inclusives, vertes et numériques.

S’appuyant sur les initiatives convenues par les chefs de gouvernement du Commonwealth à Kigali, au Rwanda, en juin 2022, les ministres du commerce ont échangé leurs points de vue sur les défis auxquels l’économie mondiale est confrontée et ont souligné l’importance de bâtir des économies durables et résilientes pour la reprise post-COVID. Ils ont exprimé leur engagement commun à approfondir la collaboration pour aider tous les membres, en particulier les pays en développement, les pays les moins avancés, les petits États et les petits États insulaires en développement, à récolter les bénéfices du commerce international.

L’un des principaux résultats de la réunion a été de charger le Groupe de travail du Commonwealth sur le commerce et l’investissement de se concentrer sur l’élaboration d’un plan d’action d’investissement, dans le but d’augmenter les flux d’investissement entre les pays membres du Commonwealth.

Cette initiative vise à soutenir la croissance économique, notamment dans le développement des infrastructures et les investissements propres et verts.

Faciliter le commerce numérique

En outre, les ministres du commerce ont souligné la nécessité de favoriser une transition numérique et de faciliter le commerce numérique pour une croissance et un développement inclusif. Pour combler la fracture numérique et les lacunes en matière de compétences, les membres du Commonwealth ont souligné la nécessité de se concentrer sur le développement de l’infrastructure publique numérique, d’assurer un accès abordable aux technologies numériques et de promouvoir les services financiers numériques.

 Les ministres ont convenu de la création d’un nouveau groupe de travail sur la réforme juridique et la numérisation dans le cadre du groupe interentreprises du programme de connectivité du Commonwealth pour aider les pays membres à passer au commerce sans papier.

 La déclaration finale a également souligné l’importance de relever les défis mondiaux tels que le changement climatique, la sécurité alimentaire et l’autonomisation économique des femmes par le commerce et l’investissement.

Les ministres du commerce ont exprimé leur engagement à promouvoir des pratiques commerciales durables, des économies vertes et l’autonomisation des entreprises appartenant à des femmes.

La réunion des ministres du commerce du Commonwealth de 2023 ouvre la voie à la prochaine réunion des chefs de gouvernement du Commonwealth à Apia, Samoa, en 2024, où ces questions seront discutées et réfléchies plus avant.

 Hélène MARTELOT

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Que dit le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique ?  

juillet 19, 2024

Le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique, présenté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),...

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...