L'économiste du Togo

Togo: de la SAZOF à APIZF pour de meilleurs investissements

La société d’administration de la zone franche (SAZOF) est passée en agence de promotion des investissements et de la zone franche (APIZF). Ceci, pour mieux cadrer les investisseurs pour un climat des affaires plus attractif.

Une journée a été consacrée à l’Apizf à la foire Togo 2000, le mercredi 14 décembre 2022. Ce fut une occasion pour les premiers responsables de retracer le parcours de la Sazof, quels étaient les objectifs qui l’étaient assigné par l’Etat.

C’était également l’occasion de présenter les résultats apportés par l’agence en termes de promotion des investissements, en termes d’attractions des investissements directe et projet, en termes de création d’emploi, en termes d’équilibre de la balance commerciale et en termes de masse salarial versé par les entreprises de la zone franche au Togo. La journée a également permis aux responsables de l’Apizf d’expliquer au public, quel était la nécessité d’innover en créant l’Apizf, et les avantages pour les investisseurs.

« Avec la Sazof, nous nous occupions que des problèmes de la zone franche. Et quand un investisseur vient, et il n’est pas éligible à zone franche, on le laissait à son propre sort, alors que son investissement participe au développement du pays.

Aujourd’hui avec cette rénovation, ça nous permet d’encadrer au même moment des entreprises au réseau des investissements et celles qui seront au réseau économique spéciaux », a indiqué Nonyou-Ehong Potcho, directeur du guichet unique et des relations publiques à l’APIZF. Pour favoriser les échanges de la promotion et la croissance des investissements, l’Apizf a une équipe avec une approche qui consiste à aller vers les gens, les partenaires, les universités et vers les industries.

« Notre approche est très attractif que ce soit vis-à-vis des partenaires financiers, on n’excite pas aller pour leur parler de nos projets, de nos besoins, de ce qu’on peut faire pour améliorer la promotion des investissements, ou que ce soit auprès des agences de promotion, des exportations et des investissements qui nous permet d’attirer de nouveaux investisseurs potentiels », a expliqué Anaïs Sagbo, conseillère à Apizf. Pour les partenariats qui représentent une des formules clés pour la promotion des investissements, Mme Sagbo souligne qu’ils ont des différents types de partenariat. « Des partenariats avec des agences qui peuvent nous aider à cibler des investisseurs potentiels, des partenariats avec des bailleurs de fonds, des partenariats techniques et financiers qui peuvent nous accompagner dans la mobilisation des ressources pour mener à bien des activités de promotion », a énuméré entre autres, la conseillère de l’Apizf.

Elle ajoute qu’ils peuvent avoir des partenariats avec des agences de promotion et d’investissement qui leur enrichi en termes de partage d’expérience, de connaissance et de partage de meilleur pratique pour la promotion des investissements. Rappelons que l’Apizf est sur le site du centre des expositions et foires (CETEF) de Lomé, dans le pavillon Oti, précisément au village des sponsors.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Que dit le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique ?  

juillet 19, 2024

Le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique, présenté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),...

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...