L'économiste du Togo

Trois startups togolaises parmi les 10 entrepreneurs à suivre en 2023

L’Afrique de l’Ouest est en train de devenir un foyer d’innovation et de développement entrepreneurial sans précédent. En 2023, la région connaît une ébullition créative impressionnante grâce à une nouvelle génération d’entrepreneurs audacieux et visionnaires. Portés par une passion inébranlable et animés par le désir de résoudre les défis régionaux et mondiaux, ces jeunes esprits entreprenants incarnent l’avenir économique et social de l’Afrique de l’Ouest.

Ces jeunes ne sont les premiers entrepreneurs de l’Afrique de l’Ouest. Toutefois, ils font partie de cette nouvelle vague de jeunes entrepreneurs portés par le numérique dont il s’en sert activement pour promouvoir leurs services.

Edem Adjamagbo

Edem Adjamagbo est le jeune entrepreneur togolais à l’origine de la désormais incontournable solution de paiement mobile Semoa Group. Avec une touche innovante, il apporte des solutions concrètes aux besoins bancaires de la population africaine.

Le jeune entrepreneur ouest africain est un Ingénieur en informatique décisionnelle, diplômé de l’école Polytech de Nantes en France. Il a commencé son aventure entrepreneuriale en 2012, lorsqu’il était encore étudiant et travaillait en parallèle pour quelques entreprises jusqu’en 2016. Pendant ce laps de temps, il en profite pour créer Semoa Group, qui n’était encore qu’à l’époque une plateforme en ligne de transfert d’argent mobile vers l’Afrique.

À son retour au Togo en 2016, Edem Adjamagbo en observant les réalités du continent africain, se donne pour objectif de proposer une solution alternative à la carte bancaire et au mobile money . Ainsi, les solutions développées par la Fintech ont pour objectif de “digitaliser le cash et booster l’e-commerce sur un continent en pleine mutation numérique”.

Les applications de Semoa Group facilitent des opérations comme la consultation de solde, des transferts de compte à compte, des paiements de factures… Plusieurs entreprises telles que Gozem, Ecobank, BMCE Capital, Moov Africa, ou encore Cofina utilisent les solutions innovantes proposées par l’entreprise du jeune entrepreneur togolais.

En 2018, Semoa Group a été gratifié du Prix spécial FINANCE INNOVATION lors du concours “Startup of the Year Africa 2018”. La même année il a levé un fonds de 854 millions de francs CFA pour développer son entreprise sur 3 ans. Le 3 juin 2021, la fintech togolaise lance en partenariat avec Ecobank-Togo, une nouvelle solution Mobile Banking via WhatsApp. Elle permet aux clients de la banque de retirer leur argent sans carte bancaire, directement sur un compte mobile money.

Edeh Dona Etchri

Edeh Dona Etchri est un jeune entrepreneur africain qui évolue dans le secteur de l’agriculture numérique au Togo. Il contribue depuis des années au développement de l’agriculture en Afrique de l’Ouest, par la conception de diverses solutions numériques et technologiques.

Il est notamment le fondateur de la plateforme e-agribusiness et le CEO de CLIN SARLU, une entreprise de conception de produits digitaux destinés aux communautés rurales. Son plus grand rêve ? C’est de construire une entreprise de technologie à renommée internationale à partir du Togo.

Dona Etchri a vu le jour en 1987 dans la ville de Lomé. Il a grandi et passé la majeure partie de sa jeunesse dans la capitale togolaise. Son parcours scolaire est plus ou moins atypique. Après avoir obtenu son baccalauréat scientifique, le jeune homme décide de faire des études supérieures en anglais, puis en gestion, avant de se consacrer totalement au domaine de la technologie numérique et agricole. Aujourd’hui, l’homme d’affaires togolais est titulaire d’un Doctorat Honoris Causa en Digital Technology and e-agriculture de la prestigieuse Université European-American University of Floride aux États-Unis.

Edeh Dona Etchri a commencé à faire parler de lui en 2011, en créant sa première entreprise EDZEPROCOM INFO. La société en question a lancé « E-orga », le premier système de sécurisation de tickets, de billets et de documents au Togo. Cela lui a permis de gagner en 2014 le prix de l’émergence professionnelle de l’Agence Nationale pour la Promotion de Garantie de Financement (ANPGF).

Ne voulant pas s’arrêter sur ses premiers lauriers, l’ambitieux entrepreneur lance par la suite plusieurs autres projets qui connaissent également un véritable succès. Parmi ceux-ci, nous pouvons citer :

– MIABETOGO MARKET : c’est une plateforme de E-commerce ayant pour but d’offrir de la visibilité aux entreprises.

– WassaSMS : il s’agit d’une plateforme de SMS marketing qui permet aux entreprises de communiquer avec leur clientèle.

– Doomevi, c’est une application numérique destinée à favoriser la démocratie participative.

Chacune de ces applications l’ont effectivement propulsé au devant de la scène internationale. Toutefois, La solution e-agribusiness reste de loin sa plus grande réalisation. Il s’agit d’une plateforme qui met en relation les agriculteurs du continent, avec de nombreux services qui redorent l’image de l’agriculture subsaharienne. E-agribusiness joue notamment le rôle de :

– Plateforme e-commerce et de mise en relation : Elle permet à tous les agriculteurs de la sous région de pouvoir écouler leurs produits au meilleur prix. Ce faisant, en les mettant en relation avec des acheteurs à l’échelle locale, régionale et internationale.

– Plateforme de conseils et de formation : Via SMS, USSD, application mobile ou site web, les utilisateurs de la technologie numérique ont la possibilité de consulter les notifications météorologiques, les prix marchands des produits agricoles de la sous région, ou encore leur disponibilité sur le marché.

En plus d’être le créateur de la plateforme qui redore le visage de l’agriculture en Afrique de l’ouest, Dona Etchri est un pilote de drone agricole certifié, formé en Chine. De par cette compétence, il offre depuis 2019 des formations en agriculture numérique et de pilotage de drone. Il s’occupe également du déploiement des drones agricoles sur le continent.

 Yvon Koudam

Yvon Koudam est un jeune entrepreneur togolais qui s’illustre dans le domaine de la transformation digitale. Il est le CEO et cofondateur de la startup aux services révolutionnaires, Kondjigbalè. La solution innovante a pour principal but la facilitation de l’accès aux soins.

Yvon Koudam est un tech-entrepreneur diplômé d’un BTS en programmation obtenu à l’Institut Polytechnique Defitech en 2014. Après avoir travaillé près de 6 ans en tant qu’analyste programmeur, il prend en 2019, l’initiative de cofonder l’entreprise Kondjigbalè.

La startup togolaise a pour mission d’accompagner les médecins dans leur fonction et d’aider les patients à bien gérer leurs antécédents médicaux. En clair, elle permet aux personnels de santé d’avoir accès à toutes les informations médicales  d’un patient en un clic. Ainsi, ils pourront poser leurs diagnostics à distance et à n’importe quelle heure.

La plateforme qui se veut être littéralement un carnet de santé digitale, a conduit Yvon Koudam à l’obtention de plusieurs prix. Rien qu’en 2019, il remporte le 1er prix au Pitch Your Startup Idea du Fenes et celui du concours Togo Innovation Challenge du ministère du développement à base et du PNUD.

Les sept autres entrepreneurs africains francophones aussi à suivre sont le malien Moulaye Tabouré, le sénégalais Bamba Lô, les béninois Maureen Ayité et Gilles Kounou, les ivoiriens Ben Aziz Konaté et Youssouf Carius puis le guinéen Fadima Diawara

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...

Grace aux hydrocarbures, l’UEMOA sera performante et résiliente selon le FMI

mars 21, 2024

Aux bonnes nouvelles engrangées par l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), un marché régional costaud pour financer les Etats-membres, des...