L'économiste du Togo

Le Club Afrique Développement Togo, une réalité

La Banque internationale pour l’Afrique au Togo (BIA-Togo) et le Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank ont lancé le jeudi 25 mai 2023 à Lomé, le Club Afrique Développement Togo. Il s’agit d’une plateforme au service des entreprises togolaises et de la promotion des opportunités d’investissement au Togo à l’échelle continentale.

Le lancement de cette plateforme qui vise à renforcer les corridors d’affaires fiabilisées à l’échelle africaine créée par le Club Afrique Développement, a été présidé par Kayi Mivedor, le ministre de la promotion de l’investissement.

C’était en présence de Faissal Chahrour, le directeur général BIA-Togo, et de Mouna Kadiri, la Directrice Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, et plus de 200 opérateurs économiques venants d’une dizaine de pays.

 Cette plateforme lancée a pour objectif de contribuer à faciliter les échanges régionaux et les débats relatifs à la coopération Sud-Sud. Une contribution qui passe par la mise en relation tout en favorisant les rencontres entre opérateurs économiques, l’organisation de mission B to B et multisectorielles.

Pour Mouna Kadiri, directrice du Club Afrique Développement du groupe Attijariwafa bank, il est aussi question de l’accompagnement personnalisé des investisseurs dans les territoires de présence du groupe Attijariwafa bank, ainsi que la mise à disposition d’informations à forte valeur ajoutée, et l’organisation d’évènements afin de débattre des problématiques concrètes des chefs d’entreprise en Afrique. Avec le lancement du Club Afrique Développement Togo, le secteur privé togolais devient partie prenante des communautés économiques africaines dans la construction commune du réseau d’opportunités.

Le Togo rejoint à cet effet les 11 pays africains disposants d’une représentation officielle du Club Afrique Développement. L’initiative est qualifiée d’honorable par la ministre togolaise chargé de l’investissement, Kayi Mivedor, en raison de son objectif de promouvoir la croissance économique inclusive et durable du Togo. « Le Club Afrique Développement-Togo est opportun.

Car il contribuera à créer et accélérer la création de synergie entre le secteur privé et le secteur public pour des partenariats stratégiques pour le pays. Cette initiative vient renforcer le dynamisme de développement et d’attraction de l’investissement du Togo », a déclaré Mme Mivedor. D’après le directeur général de BIA-Togo, Faissal Chahrour, le choix est porté sur le Togo parce que le pays dispose d’un potentiel agricole important avec des terres fertiles, et un climat propice à la production de plusieurs cultures.

« En investissant dans ce secteur, nous participons au développement de cette chaîne de valeur et au développement économique du pays. Membre de l’UEMOA, de la CEDEAO et du Commonwealth, le pays offre un cadre régional et international favorable et une plus grande intégration économique et une opportunité dans les affaires étrangères encore plus élargie », a expliqué M. Chahrour.

 Les activités ont porté sur le thème : « Togo, hub régional : Les opportunités d’investissement ». Elles ont été marquées par deux panels portant sur « agro-industrie : des champs d’investissements immenses », et « infrastructures et équipements : défis et opportunités ».

Selon les données, la dynamique « Afrique Développement » a concerné depuis sa création en 2010 plus de 20 mille entreprises de 40 pays du continent et des pays partenaires.

 Elle a généré plus de 25 500 rendez-vous d’affaires dans des secteurs majeurs pour la construction du continent à l’instar de l’Agro-industrie, les Bâtiments et Travaux Publics (BTP), les énergies, et les télécommunications.

Hélène MARTELOT

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

La participation rentable aux expositions universelles  

février 15, 2024

Des représentants de 15 pays d’Afrique francophone ont participé à Libreville du 13 au 15 février 2024 à une formation...

Nouakchott accueille la 48e Assemblée générale des assureurs africains

février 15, 2024

La Fédération des Sociétés d’Assurances de Droit National Africaines (FANAF), en partenariat avec l’Association professionnelle des assureurs Mauritaniens (APAM), organise...