L'économiste du Togo

Les exportateurs et les fabricants d’Ashanti formés au NEDS et à l’AfCFTA

L’Autorité ghanéenne de promotion des exportations (GEPA) a organisé un atelier de sensibilisation pour informer les fabricants et les exportateurs de la région d’Ashanti sur la Stratégie nationale de développement des exportations (NEDS) et l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA).

L’atelier avait pour thème : “Stimuler les exportations par la mise en œuvre de la stratégie nationale de développement des exportations (NEDS)”.

L’objectif de l’atelier était de coordonner les activités d’exportation qui ont le potentiel de propulser la croissance dans le secteur des exportations non traditionnelles (NTEs).

S’adressant aux participants, le directeur régional de l’Est de GEPA, Dr George Adomako, a déclaré que l’introduction de la NEDS était une démonstration de l’engagement du gouvernement à transformer l’économie de l’exportation de matières premières en une économie industrielle à valeur ajoutée basée sur l’exportation.

Il a ajouté qu’il s’agissait également de stimuler l’économie, de générer des revenus, de créer des emplois et de promouvoir la production locale et les secteurs manufacturiers de l’économie.

Selon le Dr Adomako, le NEDS créera des opportunités pour le secteur privé et augmentera les revenus tout en construisant le capital humain nécessaire à l’exportation et au développement industriel.

Il a appelé les Ghanéens à soutenir l’industrie locale en privilégiant les produits fabriqués au Ghana, ce qui, selon lui, contribuera à renforcer la monnaie locale et à stabiliser l’économie.

Une Afrique sans frontières

La chargée de programme du Bureau national de coordination de l’AfCFTA, Mimi Asante, a déclaré que l’objectif de l’AfCFTA était de créer un marché sans frontières pour les pays africains afin de promouvoir le commerce entre eux.

Elle a déclaré que la feuille de route pour le cadre politique national garantirait la facilitation du commerce, accélérerait le processus et renforcerait les capacités.

Développement connexe

Dans le même ordre d’idées, le GEPA a également organisé une école de formation pour renforcer les PME de la région d’Ashanti afin qu’elles puissent augmenter leur production et pénétrer les marchés internationaux.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre des activités visant à soutenir la croissance du secteur privé et à créer davantage d’opportunités d’emploi pour les jeunes.

Il devait aider le pays à atteindre son objectif NEDS de 25,3 milliards de dollars d’exportations d’ici 2029.

S’adressant aux participants, le directeur zonal du GEPA pour les régions d’Ashanti, Bono et Bono East, Francis Fosu Kwakye, a déclaré que la formation doterait les participants des compétences et des connaissances nécessaires à l’exportation.

Domaines

Les participants ont été initiés aux négociations contractuelles, au marketing des médias sociaux, à l’Accord de libre-échange continental africain (AfCFTA) et aux compétences en matière d’exportations non traditionnelles.

M. Kwakye a déclaré que le GEPA renforçait les capacités d’un plus grand nombre de PME à développer leur production et à ajouter de la valeur à leurs produits manufacturés.

daily graphic

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...

Promotion de l’inclusion financière dans l’espace de l’UEMOA : GIM-UEMOA et MasterCard pour un même combat

juillet 14, 2024

C'est pour donner un nouveau souffle à l'inclusion financière en Afrique de l'Ouest que MasterCard et GIM-UEMOA se sont donné...