L'économiste du Togo

L’IFC va accorder  €250 millions à ARISE IIP

Un prêt de financement d’un montant de €250 millions en faveur d’Arise Integrated Industrials Platform Ltd (ARISE IIP) est à l’étude à l’International finance corporation (IFC).

La décision sera prise lors du conseil d’administration de l’organisation le 22 décembre prochain.

Selon le site de l’IFC, ces fonds seront utilisés pour le développement de zones économiques spéciales (ZES) et de parcs industriels dans la zone industrielle de Glo Djigbé (GDIZ) au Bénin, la Plateforme industrielle du Congo (PIC) en République du Congo, Bugesera la Zone Économique Spéciale (BSEZ) au Rwanda, et la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA) au Togo.

Le coût total de l’investissement est de €870 millions dont €100 millions pour le Bénin et €30 millions pour le Togo.

Le montage financier proposé par l’IFC d’un montant maximum de €250 millions comprend un prêt A del’IFC  de €63 millions d’euros, des prêts B/parallèles de €107 millions et un prêt PSW de l’IDA de € 80 millions.

En juin dernier, ARISE IIP a obtenu de la Banque africaine d’Import-Export (Afreximbank) une facilité de crédit d $400 millions.

Les actionnaires d’ARISE sont Africa Finance Corporation (AFC) et Africa Transformation and Industrialization Fund (ATIF), qui détiennent respectivement 75,92 % et 24,08 %.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...