L'économiste du Togo

Santé et réussite professionnelle : WILA Togo forme ses membres

La branche togolaise de l’Association Women In Logistics-Africa (WILA) a organisé, samedi 04 mars 2023 à Lomé, sa première Master Class de l’année. Axés sur le thème « santé et réussite professionnelle », et placés sous la houlette de la nutritionniste Dr Pyalo Magnoudewa KILIMOU, les échanges ont permis à la quarantaine de membres d’apprendre un peu plus sur les comportements alimentaires à adopter pour une réussite professionnelle.

Dans cet entretien, Pascaline Berwa NDAYAMBAJE, présidente de WILA Togo, revient sur le contenu de cette Master Class, les activités à mener, les ambitions de Women in logistic-Africa, une association de femmes professionnelles dans le secteur de la supply chain et de la logistique en Afrique.

L’économiste du Togo : Pourquoi Women In logistics-Africa (WILA) ?

Pascaline Berwa NDAYAMBAJE : Women in Logistics -Africa (WILA) est née d’une volonté de femmes exerçant dans les métiers de la supply chain en Afrique de se mettre ensemble afin de promouvoir le leadership des femmes du secteur de la supply chain en Afrique car elles ont compris qu’elles ont une part à jouer dans le développement du continent africain et qu’aucun développement n’est possible sans leadership.

Quels sont ses objectifs, mission, vision et valeurs ?

Les objectifs sont : mettre en lumière les femmes de l’industrie de la Supply Chain/ Logistique partout en Afrique, créer des opportunités business sur le continent et au-delà du continent, mettre en place des programmes pour promouvoir le secteur auprès de la jeunesse et de la gent féminine partout en Afrique, promouvoir le leadership des femmes du secteur de la logistique en Afrique pour être force de propositions auprès des pouvoirs publics et du secteur privé.

Notre vision est d’être la référence des organisations de femmes dans le secteur de la Supply Chain/ Logistique sur le continent Africain.

Notre missionest de promouvoir le secteur de la logistique en inspirant les femmes ainsi que la jeunesse à se former pour intégrer ce secteur à fort enjeu pour notre continent l’Afrique. De plus, nous créons les opportunités pour permettre aux femmes de mettre en œuvre leur leadership dans le secteur de la supply chain/ logistique et ainsi apporter leur contribution dans le développement du continent Africain.

Nos Valeurs

Solidarité : Nous sommes convaincues que l’union fait la force. C’est pourquoi nous nous encourageons, nous motivons et inspirons pour mener à bien des actions mutuellement bénéfiques à fort impact

Leadership : Nous sommes guidées par un idéal, celui de mettre la femme au cœur de développement des communautés, des sociétés et même du continent. Sans leadership aucun développement ne peut être matérialisé

Excellence : Nous améliorons constamment nos compétences et connaissances afin de demeurer créatives et innovantes.

Le succès de WILA se fonde sur la confiance entre les membres, l’intégrité des membres et dans le respect de nos engagements

Quelles sont les activités de Women In logistics-Africa au Togo ?

Au Togo nous organisons des master-class car la formation est un levier important pour accroître son leadership, des formations pour nos membres, des rencontres avec des jeunes élèves et étudiants, octobre rose chaque année et bientôt nous lancerons un programme de mentorat

Justement vous avez tenu le premier master class de l’année. Parlez-nous en  

C’est certes la première master-class de cette année 2023 mais c’est la 3e depuis que nous avons démarré nos activités au TOGO. A la première master-class nous avons parlé de la nécessité du réseautage avec le Ministre Secrétaire-Général du Gouvernement du TOGO Kanka-Malik NATCHABA, ensuite nous avons échanger avec le Président de la ligue togolaise de lutte contre les cancers et Dr ADJENOU Rose sur les cancers de la femme et le samedi dernier, il était question de parler des habitues à adopter au quotidien pour être en bonne santé et réussir sa carrière professionnelle.

Que peut-on retenir au terme des discussions ?

Il faut être en bonne santé physique et mentale pour être productif dans son travail. Il faut donc il faut une bonne hygiène de vie, s’oxygéner, être positif et pouvoir dormir.

Quels sont les défis de la femme active dans le secteur de la supply chain et logistique ?

Les défis sont énormes et principalement je citerai : le manque de leadership pour la plupart et le syndrome de l’imposteur pour les femmes qui arrivent à se démarquer

Quels conseils prodiguez-vous aux plus jeunes qui voudraient embrasser ce secteur d’activité ?

De se former surtout que nous sommes à l’ère du digital et que les informations sont disponibles partout, de travailler dur et de persévérer

Si vous avez une baguette magique, que feriez-vous avec ?

J’amènerai toutes les femmes dans ce monde en croire en elles, en leur potentiel 

Un mot pour conclure cet entretien

Les personnes qui réussissent sont des personnes ordinaires qui par passion arrivent à faire des choses extraordinaires. Merci à L’économiste du Togo pour cette interview.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Voici le nombre exact des établissements de tourisme agrées au Togo

mai 23, 2024

Le ministère de la culture et du tourisme a publié ce 23 mai 2024 sur son compte X (ex-twitter) à...

Le franc CFA, une devise refuge malgré les critiques ?

mai 22, 2024

Cette monnaie commune à 15 pays africains, indexée à l’euro et garantie par la France, s’impose peu à peu comme...

Les effets contrastés de la technologie

mai 22, 2024

À mesure que l’intelligence artificielle se répandra, certains travailleurs y gagneront au change, alors que d’autres y perdront. Les progrès...

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...