L'économiste du Togo

Togo: le gouvernement honore l’AGET

Le dialogue entre le secteur public et le secteur privé est permanent. Pour preuve, une délégation gouvernementale conduite par le Premier ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE a pris une part active, jeudi 15 décembre 2022 au cocktail annuel de fin d’année organisé par l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET).

« Le Togo a besoin du secteur privé et il n’y aura pas de Togo dynamique, sans une collaboration étroite entre le secteur public et le secteur privé. 

Nous avons désormais compris que le secteur public et le secteur privé doivent ensemble, main dans la main, coconstruire en toute confiance. Et c’est ce que nous sommes en train de faire. 

Nous voulons avoir des relations décomplexées avec vous les chefs d’entreprises », a déclaré le Premier ministre Victoire TOMEGAH-DOGBE au cocktail annuel de fin d’année organisé par l’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET), marquant ainsi, la fin des activités de l’association pour le compte de l’année 2022. Une occasion d’échanger sur les défis auxquels ses membres sont confrontés. 

Le président de l’AGET, Jonas DAOU, a salué la présence de la cheffe du gouvernement qui était accompagnée de la ministre en charge du développement à la Base, Myriam DOSSOU-D’ALMEIDA, et du ministre en charge de l’économie maritime, Edem Kokou TENGUE. Cette forte présence gouvernementale est une marque de l’attention du Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, au secteur privé.

 Jonas DAOU a également félicité les entreprises membres de l’AGET pour leur résilience et les a fortement encouragées à poursuivre les actions afin de renforcer la croissance économique du Togo. « « Je tiens à féliciter l’ensemble des entreprises membres pour leur capacité de résilience et d’avoir résisté à l’ouragan de la Covid-19 et aux effets de la guerre russo-ukrainienne. 

Toutes ces crises en sus du djihadisme qui secouent l’Afrique de l’Ouest ainsi que la transition écologique, redessinent sûrement un environnement géostratégique qui nous pousse à repenser non seulement l’environnement des affaires, mais aussi les rapports inter-entreprises, la prise en compte durable de la sensibilité des pays d’accueil et des investissements et aussi l’ancrage des rapports publics privés dans un dialogue qui porte sur l’inclusion et la croissance partagée », a souligné Jonas DAOU.

 Compte tenu de son caractère décisif pour le climat des affaires, le Premier ministre a transmis les salutations fraternelles du Président de la République, Faure Essozimna GNASSINGBE, qui soutient ce dialogue entre le secteur privé et le Gouvernement. 

Elle n’a pas manqué de rappeler la vision du chef de l’Etat traduite par les réformes engagées en faveur de l’activité économique et a indiqué que l’enjeu était de s’engager ensemble dans la co-construction d’une prospérité commune et partagée.

 Pour finir, le Premier ministre et le président de l’AGET ont saisi cette occasion pour se souhaiter une bonne période de fêtes sous la protection divine. 

L’AGET en bref 

L’Association des Grandes Entreprises du Togo (AGET) est une association professionnelle représentant les grandes entreprises des secteurs de l’industrie, des services, du commerce et des BTP. 

Acteur de poids dans l’économie togolaise, l’AGET totalise pour 2018, un chiffre d’affaires global de 850 milliards FCFA. Elle est l’un des principaux réseaux d’entreprises du Togo en termes de contributions fiscales au budget de l’Etat avec plus de 135 milliards FCFA d’impôts et taxes payés et emploie en direct plus de 10.000 salariés. 

L’AGET fait la promotion des entreprises togolaises et du Togo dans un environnement mondial dominé par la globalisation et une compétition accrue. Elle a pour mission de stimuler la liberté d’entreprendre, promouvoir l’entrepreneuriat et soutenir une amélioration profonde du climat des affaires. 

A ce titre, elle prend des initiatives permettant aux entreprises de bénéficier d’un environnement législatif et réglementaire favorable dans les domaines économique, fiscal, social, environnemental et sociétal et de déployer leurs activités aussi bien au Togo qu’à l’étranger où les entreprises togolaises sont très peu visibles. Chaque 4 ans, l’AGET publie l’analyse de la situation économique du Togo et ses perspectives dans son ‘’Livre Blanc” qui est devenu un ouvrage de référence. 

Comptant à ce jour plus de 65 entreprises membres, les objectifs de l’association s’articulent autour de la défense de la compétitivité et de la productivité des entreprises et du secteur privé ; la diffusion de l’information ; l’appui aux grands projets nationaux ; la représentation des entreprises auprès des organismes publics et des organisations internationales ; la participation à la vie économique du pays en tant que force de propositions.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Briser le supercycle de la dette

mai 18, 2024

Dépendre du crédit pour stimuler la demande met en péril l’économie mondiale : il faut corriger les déséquilibres sous-jacents La...

Ses partisans veulent créer des sociétés libres, égalitaires et prospères

mai 18, 2024

Quel est le rôle de l’État dans les économies modernes ? Est-il possible de créer une société plus juste sans...

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) officiellement lancée

mai 17, 2024

La troisième édition du Festival La Marmite (FESMA) a été officiellement lancée ce mercredi 15 Mai 2024 en présence de...

Des transporteurs du Sahel explorent les opportunités de la PIA

mai 16, 2024

La coopération logistique avec les pays de l’hinterland pourrait bientôt connaître une nouvelle avancée. Une délégation de directeurs généraux des...