L'économiste du Togo

Union africaine autour de la ZLECAF

Le 36ème sommet de l’Union africaine tenu à Addis-Abeba les 18 et 19 février 2023, exhorte les États membres à redoubler d’esprit de panafricanisme, de solidarité et de fraternité en accélérant l’opérationnalisation de la Zone de libre-échange continentale africaine (ZLECAf).

Les chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine (UA) ont tenu leur 36ème session ordinaire les 18 et 19 février 2023 au siège de l’UA à Addis-Abeba, en Éthiopie.

Lors de la cérémonie d’ouverture officielle, le Président de l’Union des Comores S.E Azali Assoumani a été élu par ses pairs pour gérer les destinées de l’Organisation pour l’année à venir. S’adressant à l’Assemblée, S.E Moussa Faki Mahamat a commencé par rendre hommage au Président Macky Sall du Sénégal, pour ses nombreuses réalisations au cours de son mandat de Président de l’Union.

Il a déclaré que le 36e Sommet de l’UA se tient à un moment où le contexte international est marqué par des incertitudes inquiétantes, alimentées par des conflits géopolitiques, une gouvernance économique fragmentée, aux conséquences imprévisibles pour l’Afrique.

« Au cours des trois dernières années, la croissance économique mondiale a perdu de son élan et l’inflation augmente à des taux plus élevés…. Face à une telle situation, il est impératif que nos États membres tranchent, avec détermination, dans leurs choix économiques et de développement.

L’activation de divers mécanismes de résilience interne, de solidarité intra-africaine, de mise en place rapide d’institutions financières africaines, le tout soutenu par une gouvernance vertueuse me semble être la voie du salut », a souligné le président de la CUA. M. Moussa Faki est allé plus loin en appelant à la nécessité du panafricanisme de l’Etat membre et d’éviter “le paradigme dans lequel on voit, les bras croisés, la maison du voisin brûlée…

Ce paradigme est une forme de démission collective de conscience qui n’a rien à voir avec notre culture et encore moins avec notre civilisation, toutes deux fondées sur l’entraide. L’exemple choquant de ces réalités est donné aujourd’hui par les pays confrontés au terrorisme, qui se battent, souvent seuls dans l’indifférence générale. …

Où est notre panafricanisme ? Où est notre solidarité ? Où est notre fraternité… ? a interrogé le président de la CUA. D’où la nécessité d’accélérer avec détermination le projet d’intégration économique, en opérationnalisant l’AfCFTA, qui est le thème choisi par l’UA pour l’année 2023.

Le président de la CUA a annoncé le 60ème anniversaire de la création de l’Organisation de l’unité africaine (OUA) qui sera célébré cette année, les avantages du vingtième anniversaire de l’UA qui a été commémoré en 2022 et la première décennie de l’Agenda 2063.

Il a exhorté les pays membres à poursuivre et compléter avec ténacité et ferveur l’œuvre commencée par « nos pères fondateurs dans les années soixante ».

Les réalisations de Macky Sall

Prenant la parole, le président sortant de l’Union, le président Macky Sall, a présenté à ses pairs certaines des réalisations de son mandat de président de l’Union africaine pour l’année 2022. Il a souligné certains défis que l’Afrique a dû surmonter tels que les effets de la réchauffement climatique, changement climatique, crise sanitaire sans précédent, terrorisme sur le continent, persistance de conflits anciens ou nouveaux, recrudescence des coups d’État.

Il a informé l’Assemblée qu’il s’était impliqué avec succès dans le règlement des différends et l’appui aux politiques de transition, avec le soutien de la Commission et des CER, entre autres.

Il s’est dit très satisfait du résultat de la 2e Conférence de Dakar sur l’agriculture et la sécurité alimentaire (Dakar 2), coorganisée par le Sénégal et la BAD du 25 au 27 janvier, sous le thème « Nourrir l’Afrique, souveraineté alimentaire et résilience » tournée vers l’action, pour une Afrique qui se donne enfin les moyens de se nourrir et de contribuer à nourrir le monde. 

Examen de différents rapports

Pendant deux jours, le sommet a examiné entre autres l’état d’avancement stratégique de leur session tel que le Rapport sur les réformes institutionnelles de l’UA présenté par S.E. Paul Kagame, Président de la République du Rwanda, le Rapport sur les activités de la Conseil de paix et de sécurité (CPS) et l’état de la paix et de la sécurité en Afrique, le Rapport sur la gouvernance politique, financière et énergétique mondiale, présenté par S.E Macky Sall, Président de la République du Sénégal et le Rapport sur la crise alimentaire mondiale.

Les Rapports des comités des chefs d’État et de gouvernement de l’Assemblée, notamment les rapports du forum des chefs d’État et de gouvernement participant au forum MAEP du Mécanisme africain d’évaluation par les pairs) par S.E. Julius Maada Bio, président de la République de Sierra Leone et président du mécanisme africain d’évaluation par les pairs (MAEP), le rapport du comité d’orientation des chefs d’État et de gouvernement de l’AUDA-NEPAD et le rapport du comité des dix de l’UA (C- 10) Chefs d’État et de gouvernement sur la réforme du Conseil de sécurité de l’ONU, sont également examinés lors du sommet.

Les Rapports des dirigeants sur des questions thématiques spécifiques telles que le rapport annuel du président de la CUA, y compris les rapports des champions, le rapport sur la réponse de l’Union africaine à la pandémie de Covid-19 en Afrique, par S.E. Matamela Cyril Ramaphosa, président de la République d’Afrique du Sud et Champion de l’UA pour la réponse à la pandémie de Covid-19, Rapport sur l’évaluation du premier plan décennal de mise en œuvre (STYIP) par S.E Alassane Ouattara, Président de la République de Côte d’Ivoire et le rapport sur la zone de libre-échange continentale africaine (AfCFTA) de S.E. Mahamadou Issoufou, ancien président de la République du Niger et chef de file de l’AfCFTA, y compris le rapport du Comité des chefs d’État et de gouvernement africains sur le changement climatique (CAHOSCC), seront également discutés lors du sommet, avant concluant sur l’adoption de la date et du lieu de la 37ème session ordinaire de l’Assemblée de l’Union africaine et de la date et du lieu de la 5ème réunion de coordination semestrielle.

Partager

Laisser un commentaire

Catégories

Autres articles

Que dit le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique ?  

juillet 19, 2024

Le Rapport 2024 sur le développement durable en Afrique, présenté par le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD),...

Filière café : Des réflexions pour combler l’écart entre les revenus des producteurs

juillet 18, 2024

Les 16 et 17 juillet 2024, le comité de coordination pour les filières café et cacao (CCFCC), en collaboration avec...

Finances publiques : Intégrer le dividende démographique dans le budget 2025

juillet 17, 2024

Sous l’égide de la Commission Économique pour l’Afrique (CEA), un atelier se tient du 15 au 16 juillet 2024 à...

UEMOA : La BIDC lance un emprunt obligataire vert au profit de 04 pays

juillet 16, 2024

La Banque d'Investissement et de Développement de la CEDEAO a lancé hier, lundi 15 juillet, un emprunt obligataire vert et...