L'économiste du Togo

Voici les nouvelles ministres du commerce et de l’investissement du Togo

Le Président de la République, Faure Essozimna Gnassingbé, a procédé ce 8 septembre 2023, via décret, à de nouvelles nominations au sein du gouvernement. Cinq ministres font leur entrée au sein de l’exécutif, tandis que trois changent de département.

Madame Rose Kayi MIVEDOR-SAMBIANI devient ministre du commerce, de l’artisanat et de la consommation locale. Ainsi, elle laisse son ancien département à Madame  Manuella Modoukpe Santos, nouvelle ministre de la promotion de l’investissement.

L’ascension de MIVEDOR-SAMBIANI

La nouvelle ministre du commerce, de l’artisanat et de la consommation locale Juriste de formation, Rose Kayi MIVEDOR-SAMBIANI est Titulaire d’une Maitrise en Droit des Affaires de l’université de Droit de Lille (Lille II) et d’un diplôme d’étude supérieur spécialisé en administration des entreprises de l’Institut d’Administration des Entreprises (IAE) de PARIS I, panthéon Sorbonne.

A la suite de ses études, elle a travaillé pour de nombreux grands groupes tels que le groupe Shell au Togo en qualité de Responsable Juridique des Sociétés SHELL au Togo (Togo et Shell, STSL et COMPELL).

Elle se spécialise par la suite dans le secteur bancaire au sein de la Banque Atlantique Togo, puis de la Diamond Bank au Togo devenue la NSIA Bank). En mars 2016 elle rejoint le groupe Panafricain, ORAGROUP, en qualité de Directrice Générale Adjointe de la filiale du Togo, la plus grosse filiale du Groupe.

Fort d’une expérience bancaire de plus de 15 ans, elle était l’une des quatre femmes dirigeantes dans le secteur bancaire au Gabon. Reconnue pour son expertise et son engagement, MIVEDOR-SAMBIANI est classée en 2017 par le magazine Jeune Afrique parmi les 50 femmes dirigeantes les plus puissantes d’Afrique Francophone.

Faite Officier de l’ordre du Mono par le chef de l’État togolais en juillet 2017, Rose Kayi est également ancienne Présidente de l’Association des professionnels de banques et établissements financiers (APBEF du Togo).

Elle est également Alumni Science Po Paris où elle a eu le prix de l’Entreprenariat Féminin décerné par l’Agence Française de Développement dans le cadre du programme Lead Campus (Des leaders pour l’Afrique de Demain) promotion 2017.

Elle quittera le groupe Orabank en novembre 2020 pour rejoindre le gouvernement.

Notons que Madame Yawa Kouigan est la nouvelle ministre de la Communication, des Médias, porte-parole du Gouvernement.

MIDAS

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les banques centrales doivent rester vigilantes dans le dernier kilomètre sur la voie de la désinflation 

avril 16, 2024

Un sentiment d’optimisme s’est diffusé sur les marchés financiers au cours des derniers mois, les investisseurs étant convaincus que la...

Le Togo veut ramener la dette intérieure à 54,6% contre 61,4% du PIB d’ici 2026

avril 7, 2024

Le gouvernement togolais a annoncé son intention de réduire sa dette intérieure dans le cadre de sa stratégie de gestion...

Réglementation et contrôle du secteur financier : mécanisme de résolution pour les grandes banques (chantier en cours) 

mars 21, 2024

Les secousses de l’an dernier ont montré qu’il reste du travail à accomplir dans plusieurs domaines pour veiller à ce...

L’Afrique de l’Est, berceau du Mobile money, l’Ouest nouvelle plaque tournante du continent

mars 21, 2024

Près de la moitié des 1,75 milliards de comptes enregistrés dans le monde se trouvent en Afrique subsaharienne. Sous-région pionnière...