L'économiste du Togo

MCC : le Togo présente ses opportunités aux investisseurs américains

Dans le cadre de la formulation du programme Compact du Togo, la cellule chargée de de son élaboration (CMC Togo) en collaboration avec la Millennium Challenge Corporation (MCC MCC TOGO et l’US Development Finance Corporation (US DFC) ont coorganisé le 17 mai 2023, une réunion en ligne pour présenter aux investisseurs de la Chambre de commerce des Etats-Unis, les opportunités d‘investissement sur les projets de la feuille de route Togo 2025 et sur le programme Compact.

Cette session, qui a rassemblé plus de 200 participants, a permis aux investisseurs de prendre connaissance du mécanisme de partenariat de l’American Catalyst Facility for Development (un outil de financement mis en place par la Société Financière Internationale pour le Développement des Etats Unis d’Amérique (afin de permettre aux investisseurs privés de financer des projets de développement.

Après le mot de bienvenue du Directeur Exécutif du Centre d’affaires des États Unis pour l’Afrique, Dr. Guevera Yao, la session a é t é ouverte par la Ministre de la Promotion des investissements de la République togolaise, Madame Rose Kayi Mivedor.

Dans son allocution, elle a rappelé que « L’accélération de la croissance économique est une priorité pour le gouvernement qui s’est doté d’une Feuille de route claire, avec 36 projets et 6 réformes prioritaires à mettre en œuvre d’ici 2025 »

Elle a ensuite rappelé la mission du Ministère de la Promotion des investissements qui est «de mettre en œuvre des actions de promotion économique, d’attraction des investissements et de facilitation du parcours investisseurs au Togo »

La session a permis de présenter (l ’USDFC, une institution de financement du développement du gouvernement américain établie en 2018, qui mobilise les capitaux du secteur privé américain pour financer les entreprises du secteur privé des pays en voie de développement et (le Fonds catalyseur américain pour le développement (une plateforme officielle destiné e à optimiser et à organiser la collab oration entre la MCC et l’USDFC dans le but de mobiliser le secteur privé et maximiser globalement les conséquences des efforts de développement du gouvernement américain.

La troisième présentation a porté sur une introduction au programme Compact de la M CC du Togo et des opportunités d’investissement concernant les différents projets et priorités de la

Feuille de route gouvernementale par Monsieur Stéphane Kpowbié Tchasso Akaya, Secrétaire Général du Ministère de l’Economie et des Finances et Coordonnateur national du programme Compact du Togo.

Selon ses propos « Le Togo bénéficie d’une position géostratégique exceptionnelle et demeure une ouverture privilégiée sur le marché ouest africain de 300 millions d’habitants. La feuille de route, estimée à 6 milliards USD, offre des opportunités d’investissement dans des projets à fort impact jusqu’à 52% du portefeuille disponible pour le secteur privé américain »

Une session de questions réponses a permis à l ’auditoire de mieux apprécier les outils mis en place par le gouvernement pour faciliter l’investissement dans le pays.

Partager

Laisser un commentaire

Autres articles

Les  géants du transport maritime rejoignent le port sec de la PIA

février 29, 2024

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adetikopé (PIA) enregistre l’arrivée d’acteurs de poids du transport maritime mondial. L’Italo-suisse MSC,...

30 millions de tonnes de marchandises manutentionnées en 2023 au port de Lomé

février 21, 2024

Dans le détail, 8.912.225 tonnes ont été importées, soit une augmentation de 10,45%, tandis que les exportations se sont établies...

La CEA signe un accord avec Google pour accélérer la transformation numérique en Afrique

février 19, 2024

La Commission économique pour l’Afrique (CEA) et Google ont signé, le lundi 19 février, un protocole d'accord en marge de...

Le Togo est parmi les 11 pays à forte croissance économique en 2024

février 19, 2024

L’Afrique devrait rester la deuxième région connaissant la croissance la plus forte après l’Asie. La croissance du produit intérieur brut...